On a tous connu ce réveil difficile et cette journée dans les choux après une nuit compliquée. Chez certains, c’est même le train-train quotidien souvent dû à de mauvaises habitudes. Quelques conseils pour améliorer ses nuits, et enclencher le cercle vertueux du sommeil réparateur.

 

Comment mieux dormir

La sensation et l’envie de sommeil se font ressentir avec la baisse de luminosité. En effet, celle-ci entraîne la sécrétion de l’hormone dite du sommeil : la mélatonine. Evidemment, nous ne pouvons pas (encore) influencer sur l’heure de coucher du Soleil. Cependant, il existe de nombreuses lumières artificielles dans nos vies qui, elles, peuvent jouer sur notre sommeil. Une heure avant d’aller se coucher, il est donc conseillé d’éteindre nos écrans (téléphone, tablette, télévision) et de baisser l’intensité des lampes. Notre corps reçoit ainsi le message et comprend que l’heure d’aller dormir approche. D’autant plus si on le fait à heure fixe.

La nuit étant faite pour permettre au corps de récupérer, il faut éviter de trop surcharger celui-ci afin de lui permettre de se concentrer là-dessus. Il faut donc dîner léger et éviter les repas trop copieux le soir. ‘’Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, comme un pauvre le soir’’ dit-on. En évitant une digestion trop lourde et exigeante, l’organisme se concentrera ainsi sur la récupération. Le sommeil sera plus réparateur pour un réveil en meilleure forme.

D’autre part, la température d’une pièce où nous dormons ne doit pas ainsi excéder les vingt degrés celsius. Pour la même raison, il est conseillé de ne pas faire de sport à une heure trop tardive. En effet, pratiquer une activité physique a pour conséquence d’augmenter notre température corporelle. On évite donc de caler sa séance de running entre 21.00 et 22.00. Si vraiment il n’est pas possible de faire autrement en raison d’en emploi du temps trop serré, une douche froide avant d’aller se coucher est de bon aloi.

 

Meilleure nuit, meilleure vie

Bien sûr, le premier effet positif d’un bon sommeil réparateur se ressent sur notre fatigue physique et nerveuse accumulée quotidiennement. Surtout dans le cas d’un déséquilibre. Ce dernier est d’ailleurs très difficile à rattraper, contrairement aux idées reçues. Une grosse nuit après trois autres plus légères ne suffit pas à compenser le manque de sommeil. Pour vraiment récupérer, il faut enchaîner plusieurs bonnes nuits éventuellement accompagnées d’une petite sieste en journée.

Le sommeil agit directement sur notre concentration, notre mémoire et nos capacités intellectuelles. Un bon sommeil nous permet ainsi d’être plus attentif et donc plus performant intellectuellement parlant. Il est également utile pour améliorer nos défenses immunitaires. Comme expliqué précédemment, le corps se concentre sur sa régénération pendant la nuit. Bien dormir est donc synonyme de bonne santé. Et cela se voit ! Assez de temps de repos est ainsi l’assurance d’un teint frais au lever du lit.

Le sommeil est d’une importance capitale car il conditionne tout : une mauvaise nuit aura une influence néfaste sur la journée et la nuit qui suit. Mal dormir amène un cercle vicieux difficile à contrer. Il est donc primordial de prendre soin.