chambre
©Shutterstock

Et si vous transformiez vos parties de jambes en l’air en séances de muscu ? Voici dix positions revisitées par Sylvain Guillot, Coach chez Jemem.fr. Mettez-vous au sport en chambre !

 

jardinierLa Manoeuvre du jardinier

Muscles sollicités : gainage global du tronc, bras et épaules

Le petit plus : Saisissez les chevilles de votre partenaire et amenez les mains plus en arrière, vous travaillerez encore mieux l’arrière des épaules, les trapèzes ainsi que les biceps et leur partie longue.

 

unionL’union perchée

Muscles sollicités : cuisses, fessiers, lombaires, dos, bras, biceps, abdominaux. Tenir votre partenaire dans cette position réclame un énorme travail des doigts et des mains pour une bonne préhension.

Le petit plus : déplacez-vous ainsi d’un point à un autre, cela demande un gainage de l’ensemble du corps.

 

eousaillesLa Java des épousailles

Muscles sollicités : cuisses, bras, dos, fessiers, abdominaux.

Le petit plus : en pliant les jambes, vous allez travailler encore plus les cuisses. Si vous serrez vers l’intérieur, cela nécessite un gros travail de gainage du centre du corps.

 

jouvencelleLa Jouvencelle

Muscles sollicités : fessiers, dos, abdominaux, cuisses.

Le petit plus : choisissez un support plus bas. Vous devrez ainsi fléchir davantage les cuisses. Vous ferez appel encore plus aux adducteurs et fessiers, surtout si vos jambes sont écartées.

 

union en XL’union en X

Muscles sollicités : épaules, bras, grand droit, fessiers.

Le petit plus : en relevant encore un peu le buste, vous contractez plus vos carrés de chocolat. Serrer et gainer les bras vers l’intérieur active aussi les pectoraux et le grand dorsal.

 

exotiqueL’exotique

Muscles sollicités : fessiers, abdominaux, dos, lombaires, bras.

Le petit plus : en étant un peu plus en appui sur les bras tendus et en fixant les omoplates, vous provoquez une action en haut du dos. Vous travaillerez davantage les trapèzes, les rhomboïdes, ainsi que le grand dentelé, fixateur des omoplates.

 

vacheLa vache

Muscles sollicités : fessiers, cuisses, abdominaux, biceps, épaules, trapèzes.

Le petit plus : si vous levez votre partenaire par les hanches à chaque pénétration, vous renforcez vos biceps.

 

pulsionLa pulsion

Muscles sollicités : fessiers, cuisses, mollets, abdominaux, bras.

Le petit plus : travaillez les mollets en vous mettant sur la pointe des pieds. Soulever votre partenaire nécessite l’intervention des biceps et des épaules.

 

ouvertrueL’ouverture merveilleuse

Muscles sollicités : obliques, épaules, cuisses.

Le petit plus : en accentuant la position, cela fait appel encore plus au dos, aux obliques et aux lombaires. Si vous soulevez plus la jambe de votre partenaire, vous renforcez l’action des bras et des épaules. Décollez la même jambe que celle de votre partenaire : vous renforcerez encore plus les obliques ainsi que les fessiers de la jambe restée au sol.

 

VLe grand V

Muscles sollicités : épaules, trapèzes, biceps.

Le petit plus : si votre partenaire écarte davantage les jambes et que vous lui résistez, vous effectuerez un effort intense au niveau du grand dorsal et des pectoraux. Si vous tirez plus les coudes vers le haut, vous travaillerez fortement l’arrière des épaules, les trapèzes et les biceps.

 

Combien de calories brûlez-vous pendant un rapport sexuel ? On vous dévoile les chiffres !

Clarisse Nénard