Nos aïeuls sont responsables de notre poids.

Une étude menée par l’Inra, le CNRS et l’université Nice-Sophia Antipolis révèle qu’un déséquilibre en acides gras oméga-3 et 6 pendant plusieurs générations engendrerait des enfants plus gros. Ces deux acides gras sont « essentiels », mais le régime occidental des quarante dernières années a vu une augmentation de +240 % des oméga-6 et une diminution de 40 % des oméga-3. Si l’Afssa préconise un rapport de 5 oméga-6 pour 1 oméga-3, il est dans les faits de 15 pour 1 ! Les chercheurs ayant soumis des souris à ce régime « occidental » pendant quatre générations ont constaté une augmentation progressive de leur masse grasse et de leur insulino-résistance. Les oméga-6 se trouvent surtout dans le maïs, omniprésent dans l’alimentation animale et humaine. Augmentez donc votre consommation de graines de lin, huile de colza et poissons gras, et limitez la viande.

——————————

Et pour être bien :
– Faites le plein de minéraux
– La recette de la semaine
– Quels aliments pour mieux dormir ?