Substances miracles pour prévenir les maladies ou propagande publicitaire ? Voici les faits et la fiction. Et tout ce que vous devez savoir.

par Maria Masters • photographie par lucas zarebinski

Ce pourrait être un récit épique du Bien Contre le Mal, de la Biologie en Bd. Les méchants : les radicaux libres, ces infâmes poisons de la vie moderne qui attaquent l’ADN. Nos intrépides défenseurs : les antioxydants, prêts à nous défendre contre… un peu tout. Vous connaissez le refrain : Ils guérissent le cancer ! Ils préviennent le vieillissement ! Ils renforcent votre système immunitaire ! Mais tandis que nous pensons connaître le rôle des antioxydants, peu d’entre nous savent ce qu’ils sont vraiment. Et les industriels de l’agroalimentaire en sont bien conscients : moins vous en savez, et plus vous êtes susceptible de gober l’argument publicitaire. « Les antioxydants sont censés lutter contre ce qui est mauvais pour votre corps. Qui voudrait se passer d’un pareil secours ? », dit Marion Nestle, professeur en nutrition, étude de la nourriture et santé publique à l’université de New York. Mais pour en optimiser les bénéfices, il faut d’abord balayer certains présupposés.

Mythe 1
Les radicaux libres doivent être détruits

[highlight]Pas si vite[/highlight]
L’essentiel : les antioxydants combattent les radicaux libres, des molécules instables du corps pouvant entraîner des modifications de l’ADN. Même si on a établi un lien entre les radicaux libres et des affections comme les maladies cardiaques, de Parkinson ou le cancer, ils ne sont pas forcément mauvais – ils sont les sous-produits d’un processus métabolique de base appelé « oxydation ». « Ils forment une part importante de nos défenses, déclare Jeffrey Blumberg, directeur du laboratoire sur les antioxydants à la Tufts University. Les cellules immunitaires dépêchent des radicaux libres contre des bactéries invasives afin de les tuer. » D’un autre côté, trop de radicaux libres est nocif. Polluants, surexposition au soleil et fumée de cigarette peuvent générer tellement de radicaux libres que vos défenses d’antioxydants sont submergées, vous laissant sans protection contre les dégâts sur les cellules. Certains chercheurs font aussi le lien entre radicaux libres et vieillissement. « Nous devons nous assurer que nos défenses d’antioxydants sont suffisantes pour lutter contre les radicaux libres en excès », prévient Jeffrey Blumberg.
Faites ceci : Étant admis que vous avez réduit vos mauvaises habitudes telles que la cigarette et l’excès de soleil, tournez-vous vers votre alimentation. Les études conseillent au moins cinq sortes de fruits et de légumes différentes par jour pour le maximum de bénéfices sur la santé.

Mythe 2
Tous les antioxydants se valent
[highlight]Loin de là[/highlight]
« Toute molécule qui protège vos cellules contre l’oxydation est techniquement un antioxydant, explique Joe Vinson, professeur de chimie à l’université de Scranton, en Pennsylvanie. Cela comprend les vitamines et des types d’antioxydants tels que les flavonoïdes et les polyphénols – environ 8 000 variétés en tout. « Mais n’allez pas croire que tous agissent de la même manière », prévient Jeffrey Blumberg. Certains antioxydants excellent à combattre des radicaux libres spécifiques (oui, il y en a de différentes espèces aussi), tandis que d’autres sont uniquement efficaces sur des parties de la cellule. D’autres encore ne luttent contre les radicaux libres que dans de bonnes conditions. « Pensez aux antioxydants comme à une armée, reprend Jeffrey Blumberg. Il faut des généraux, des lieutenants, des caporaux, etc. On ne peut battre un ennemi rien qu’avec des généraux. » Par conséquent, comment vous créer un système de défense efficace dans la bataille pour votre vie ? En menant la contre-attaque sur une multitude points.
Faites ceci : Diversifiez vos achats dans le rayon des produits frais. Dans une étude de 2006, des chercheurs de l’université de l’État du Colorado ont montré que les sujets qui mangeaient le choix le plus varié de fruits et de légumes avaient l’ADN le mieux protégé.

[box type= »info » ]Comment marchent les antioxydants

Des processus cellulaires normaux – ainsi que le tabac et les coups de soleil – incitent votre corps à produire en excès des molécules destructrices des cellules appelées « radicaux libres ». Voici comment les antioxydants peuvent venir à la rescousse.
1/ Quand une molécule perd un électron, elle devient un radical libre réactif avec un électron impair supplémentaire.
2/ Le radical libre essaie de voler un électron à une molécule proche pour rétablir l’équilibre.
3/ Cela peut créer un autre radical libre, provoquant une réaction pouvant endommager les composants des cellules, y compris l’ADN. Des problèmes de santé peuvent survenir, de l’affaiblissement du système immunitaire au cancer.
4/ Une molécule d’antioxydant peut neutraliser un radical libre en lui abandonnant un de ses propres électrons. À la différence de ce dernier, elle est capable de conserver sa stabilité tout en redistribuant ses électrons.[/box]

Demain, nous verrons ensemble trois autres mythes.

———————————

Et pour garder la forme :
– Devenez triathlète
– Augmentez la puissance de vos jambes
– Un dos de crawler