©iStock

Oubliez les régimes et balancez vos running. Votre corps renferme des destructeurs de graisse pour perdre du poids rapidement. En voici 6 !

1 – Pensez à la nourriture pour manger moins (Verrou 1 : cortex cingulaire antérieur (CCA))

C’est la partie du cerveau qui rend cette deuxième ration de frites aussi superflue que peu ragoûtante, ce qui en fait justement un allié idéal pour lutter contre la graisse. Pour l’activer, imaginez-vous en train de manger un aliment bien précis durant 90 secondes. Peu à peu, l’envie s’atténuera. C’est en tout cas ce qu’affirment les chercheurs américains de l’université Carnegie Mellon. Ils ont en effet observé que les personnes ayant pensé aux sucreries avant d’en consommer en auraient mangé 40 % de moins. Parce que le CCA joue également un rôle lorsque vous devez faire un choix, il peut aussi vous aider à passer devant la boulangerie… sans vous y arrêter.

2 – Faites vos lacets et oubliez votre bedaine (Verrou 2 : fascia)

Il s’agit de la membrane conjonctive élastique qui recouvre non seulement vos pectoraux, mais aussi tous les muscles du corps. Conserver le fascia souple vous aidera à brûler plus de calories dans la journée. Malheureusement, rester assis derrière son bureau ou au volant de sa voiture le rend beaucoup moins flexible. Ne restez donc jamais assis plus de 15 minutes sans aucune forme d’activité, ne serait-ce que de vous pencher pour défaire et refaire les lacets de vos chaussures.

En salle de sport, la corde à sauter est un moyen efficace de maintenir cette souplesse du fascia, et vous assure assez de mobilité pour optimiser le nombre de calories brûlées. Selon les recherches menées par la clinique Mayo aux États-Unis, le fait de travailler votre fascia peut ainsi faire monter votre dépense énergétique jusqu’à 750 kcal par jour. Pas si mauvais, comme stretching.

3 – Mangez des haricots pour plus de légèreté (Verrou 3 : foie)

Outre sa fonction de filtre en cas de soirée trop arrosée, le foie décompose les acides gras de l’alimentation, vous offrant une explosion d’enzymes qui permettent de faire fondre la graisse de stockage, en particulier autour de votre taille. Ajoutez à votre alimentation de « l’amidon résistant » pour déclencher ce processus et obtenir un ventre plus plat en quelques semaines. Quelque 12,5 g par jour sont nécessaires, soit 400 g de haricots blancs, une banane ou une portion de pommes de terre. Des études menées à l’université de Surrey (Angleterre) ont montré que vous consommerez ainsi 175 kcal de moins en 24 heures. Soit 400 g de gras envolés tous les mois.

4 – Mangez des sucreries pour brûler la graisse (Verrou 4 : estomac)

Les minuscules cellules qui se trouvent sur la paroi de votre estomac peuvent altérer votre ligne car elles libèrent la ghréline, l’hormone qui stimule la faim. Heureusement, il est possible de contrôler cette ghréline avec des « aliments réconfort ». L’hormone de la faim est en effet supprimée par la sérotonine, l’hormone du bonheur. Les recherches de l’Institut de technologie du Massachusetts (États-Unis) ont ainsi démontré que combiner sucres et protéines peut augmenter les niveaux de sérotonine, en s’assurant que le repas soit pauvre en graisse, bien sûr. L’idéal ? Un sandwich de dinde et canneberges sur pain aux céréales.

5 – Restez sur une jambe pour faire fondre le gras (Verrou 5 : pelvis)

Bouger votre bassin active les muscles abdominaux, ce qui augmente le flux sanguin et l’oxydation graisseuse dans le tissu environnant. En d’autres termes, votre ventre disparaît. Pour cela, maintenez votre bassin actif en levant simplement un pied de quelques centimètres lorsque vous êtes dans une file d’attente ou au téléphone. Cela oblige les muscles à se contracter pour stabiliser le bassin. À la salle, 14 répétitions de montées de genoux à la chaise romaine transformeront le gras situé autour de votre bassin en muscle.

6 – Maximisez votre perte de masse grasse (Verrou 6 : fessiers)

Nous aimons les grosses fesses et nous allons vous dire pourquoi… Le muscle étant métaboliquement actif, il brûle 130 kcal de plus pour chaque kilo pris. Plus vos fessiers seront gros, plus vous brûlerez de gras. Les squats sont un excellent exercice pour cela. Mais pour véritablement libérer la puissance de vos fessiers, utilisez une bande de résistance. Attachez-la autour des cuisses et effectuez des pas de côtés sur une dizaine de mètres. À droite, puis à gauche. Marquez une pause de 60 secondes, puis répétez l’exercice 5 fois.