Aliments anti gueule de bois
© iStock

Vous devez faire face à un lendemain difficile ? Les scientifiques vous disent comment remplir votre frigo et votre estomac pour apaiser votre gueule de bois.

12 aliments anti-gueule de bois

1) Ail

Un des pires produits dérivés de l’alcool, l’acétaldéhyde, augmente la production de radicaux libres. L’effet ressenti est comparable à celui qui subit une irradiation. D’où la nausée. Les propriétés antiradicalaires du S-allyl-cystéine, un des composés de l’ail, préviennent les dommages et vous redonnent de la force.

2) Gingembre

Parfait pour lutter contre la nausée. Que ce soit en jus ou en infusion, cette racine miracle soulage la sensation nauséeuse. Une étude parue dans la revue Obstetrics & Gynecology a même prouvé qu’elle aidait à lutter contre les nausées matinales des femmes enceintes. Alors, votre petite nausée postivresse, il n’en fera qu’une bouchée. Attention, toutefois, le gingembre peut être irritant pour un estomac vide.

3) Menthe poivrée

Traditionnellement utilisée pour lutter contre le mal des transports et les malaises, la menthe poivrée agit comme un anesthésiant doux pour les parois de l’estomac et un antipasmodique qui vous permettra d’arriver au bureau sans avoir souillé le bout de vos chaussures. Trois fois par jour, faites infuser 1 cuillère à soupe de feuilles séchées dans 150ml d’eau bouillante, ou diluez 2 gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale, cela vous redonnera également une haleine décente.

4) Banane

Une étude parue dans la revue Quarterly Journal of Studies on Alcohol affirme que de fortes doses de vitamine B6 luttent contre la gueule de bois. Une banane représente la moitié des AJR en vitamine B6 et est également très riche en potassium, qui participe à l’équilibre des fluides dans nos cellules. Et comme cet équilibre a été légèrement rompu par vos excès de boisson…

5) Bicarbonate de sodium

La nausée engendrée par un abus d’alcool est souvent due à l’acidité. Une grosse cuillère à café de bicarbonate de sodium diluée dans un verre d’eau va neutraliser l’acidité et son effervescence naturelle va en faciliter l’absorption. Un remède qui ne fait pas pschiit.

6) Figue de barbarie

Prévenir, c’est guérir. Ca tombe bien, c’est le boulot de la figue de barbarie (Opuntia ficus-indica). Des chercheurs de l’université de Tulane, à la Nouvelle Orléans, ont découvert que des extraits de ce fruit épineux soulageaient nausée, bouche sèche et manque d’appétit. A consommer avant de boire pour des résultats probants.

7) Graines de citrouille

Idéal pour soulager la migraine. Une étude parue dans la revue Humain & Experimental Toxicology a démontré que l’alcool, en rétrécissant les petits vaisseaux cérébraux, entraînait un déficit neurologique. Ainsi, 32g de graines de citrouille contiennent 60% des AJR en magnésium, lequel contribue à la transmission des influx nerveux et est réputé pour soulager la migraine. Si vous vous êtes transformé en citrouille au cours de la soirée, mangez-en les graines pour retrouver une tête vaguement humaine.

8) Thon

Alpha-cétoglutarante déshydrogénase. C’est peut-être dur à prononcer, mais cette enzyme peut vous sauver la mise. Plus l’alcool reste longtemps dans votre corps, plus le mal de tête sera violent. C’est cette enzyme qui va vous aider à vous en débarasser. Un steak de thon correspond à 40% des AJR de cette imprononçable molécule, même si on peut comprendre que ce ne soit pas la première chose que vous ayez envie d’avaler un lendemain de fête.

9) Piment de cayenne

Connue pour activer les zones du plaisir dans le cerveau et déclencher la libération d’endorphines, cette épice a également des vertus anti-migraines. En augmentant votre seuil de douleur, il permet au corps de s’y ajuster. Au bout d’un moment, vous souffre moins. Alors n’hésitez pas à en saupoudrer généreusement votre jus de tomate (sans vodka).

10) Romarin

Depuis l’Antiquité, on utilise le romarin pour soigner les maux de tête. En effet, cette herbe aromatique améliore la circulation sanguine cérébrale. Elle est également reconnue pour ses capacités antioxydantes, ce qui tombe bien dans la mesure où vous avez fait le plein de radicaux libres pendant votre cuite.

11) Huile de bourrache

Source importante d’acide gamma-linolénique (AGL), un oméga 6, l’huile de bourrache atténue les symptômes de la gueule de bois comme le mal de tête et la fatigue. Si vous n’avez pas la force de vous traîner à la pharmacie, demandez à votre chère et tendre si elle n’a pas quelques gélules d’huile d’onagre. Utilisée par les femmes pour lutter contre le syndrome prémenstruel, l’huile d’onagre est également une bonne source d’AGL.

12) Huîtres

Le corps a besoin de zinc pour éliminer l’alcool dans le cadre de l’action des enzymes hépatiques qui se chargent de son élimination. En buvant, nous diminuons notre concentration de zinc dans le sang, et rendons l’élimination de l’alcool plus difficile. Les huîtres sont l’aliment le plus riche en zinc: 77mg dans une demi-douzaine, soit 8 fois l’AJR. Allez, courage !